Journée des doctorants « Écrire le travail »

samedi 26 septembre - 12:00 - Centre Malher - Paris

Samedi 26 septembre 2020

Organisée par Adeline Blaszkiewicz, Romain Castellesi et Amandine Tabutaud

Pour leur rendez-vous annuel, les doctorant·e·s de l’Association française d’histoire des mondes du travail (AFHMT) proposent de questionner la question de l’écriture du travail. Cette journée d’étude s’inscrit dans une actualité politique, sociale et historiographique qui donne une acuité particulière à cette question. Le succès d’ouvrages de travailleurs et/ou sur les travailleurs, à l’instar Joseph Ponthus, À la ligne, montre la diversification des écritures sur le travail à l’épreuve de ses formes les plus contemporaines, comme le développement de l’intérim. Ces œuvres montrent que la mise en récit des expériences au et/ou de travail, contribue à rendre visible des acteur·trice·s dont la voix est habituellement peu ou pas audible, en raison de leur position subalterne dans la société (appartenance de classe, de genre, de race). Aussi, ces récits constituent des sources singulières pour les chercheurs lorsqu’il s’agit de saisir la parole et les pratiques ouvrières notamment.

Programme :

9h30 : Accueil des participant.e.s et du public

PREMIERE PARTIE : 10h – 12 h 00 : La plume au travail : le travail écrit par les travailleuses et des travailleurs

Discutante : Éliane Le Port (Université Évry Val-d’Essonne)

10h – 10h20 : Francine Barancourt (École des Hautes Études en Sciences Sociales), « Raoul Vergez, artisan-romancier. Empreintes de la main dans l’œuvre littéraire »

10h20 – 10h40 : Samia Meyers (Université de Strasbourg), « Le travail et la voix. Réflexions sur la vocalité dans les littératures ouvrières de la première moitié du XXe siècle »,

10h40 – 11h00 : Rocío Negrete Peña (Université Bordeaux-Montaigne), « María Arondo et l’écriture du travail. Classe, genre, jeunesse et migration des bonnes espagnoles à Paris »

11h00 – 11h30 : Discussion

11h30-12h00 : Questions de la salle
12h00 – 13h00 : Pause déjeuner.

13h00-14h30 : Assemblée Générale de l’AFHMT

DEUXIEME PARTIE : 14h30 – 16h : Expériences d’écriture du travail

Discutante : Amandine Tabutaud (Université d’Évry Val d’Essonne)

14h30-14h50 : Joseph Ponthus (écrivain), Retour sur A la ligne, Feuillets d’usines.

14h50-15h10 : Claire Edey Gamassou (Université Paris-Est Créteil, membre du bureau et co-directrice scientifique du GIS Gestes), « Le concours « Écrire le travail » organisé avec des élèves de lycées professionnels de l’académie de Versailles ».

15h10-15h30 : Nicolas Hatzfeld (Université d’Évry Val d’Essonne), « Historien et établi, retours d’expériences ».

15h30-16h00 : discussion

TROISIEME PARTIE : 16h-18h : Écrire pour enquêter le travail

Discutant : Marc Loriol (IDHE (CNRS / Paris I)

16h00-16h20 : Juliette Milleron (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « (D)écrire la pénibilité au travail : le corps des ouvriers de l’imprimerie au tournant du XIXe siècle, un enjeu d’écriture »

16h20-16h40 : Myriam Borel (Université de Bourgogne), « Analyse de la rédaction de mémoires professionnels en formation de maïeutique, comme produit et support de redéfinition du territoire d’exercice des sages-femmes »

16h40-17h00 : Laurence Desmet (Université de Reims-Champagne-Ardennes), « Le harcèlement au travail de femmes, entretiens de recherche »Centre Malher, 9 rue Malher 75004, Paris Amphithéâtre Dupuis

17h00-17h30 : Discussion

17h30-18h : Questions de la salle et conclusion de la journée

Lieu :
Centre Malher, 9 rue Malher 75004, Paris Amphithéâtre Dupuis

Plus d’informations
AFHMT
Calenda