Accueil > Nos projets > Le Fluvial en devenir

Le Fluvial en devenir

Projet Picardie - Cambrésis - Valenciennois - Belgique – 2017 / 2020

Troisième phase du projet « L’Escaut en devenir » qui a pour objectif d’interroger les mutations du travail sur le territoire de l’Escaut (Picardie, Cambrésis, Valenciennois, Wallonie, Flandre) en prévision de l’ouverture prochaine du canal Seine/Nord Europe.

Quelles évolutions des métiers sur le territoire de l’Escaut : métiers de la voie d’eau et métiers des entreprises des rives de l’Escaut. Comment accompagner ces évolutions ? Quels apprentissages pour une appropriation de la voie d’eau par l’ensemble des acteurs ?

Le Fluvial en devenir participe à la mise en débat des enjeux économiques, sociaux, culturels et politiques des territoires traversés par cette voie d’eau en contribuant à réunir des chercheurs, des artistes, des salariés, des chefs d’entreprises, des syndicalistes, des élus et habitants des communes traversées.

Dans le cadre de résidences, des équipes artistiques et scientifiques sillonnent le territoire à la rencontre de ses acteurs pour en produire des représentations qui donnent à voir les changements et transformations du travail autour de ce fleuve en lien avec d’autres territoires fluviaux. Ces recherches sont des outils de compréhension des enjeux liés aux évolutions socio-économiques du territoire.

Actualité

- Le Fluvial en devenir - Expositions de photographies

Du 05 au 16 septembre 2018 - Journées du Patrimoine - Valenciennes

Paysages de travail dans la vallée de l’Escaut
Deux photographes, deux regards, deux manières de représenter les transformations d’un territoire industriel et ses identités de travail.
Des créations photographiques au cœur de l’activité humaine dans son rapport à l’eau, au fleuve, à l’Escaut.

Photographies de François Bodart
Exposition visible au siège de la Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole
2 Place de l’Hôpital Général
59300 VALENCIENNES

Photographies de Xavier Cornu
Capitainerie du Port de plaisance Valescaut
Quai des Mines
59300 VALENCIENNES

Entrée libre

- Les Rendez-vous du Fluvial

Du 19 septembre au 27 octobre 2018 - Iwuy et Proville (Cambrésis)

PROGRAMME

─ EXPOSITIONS de photographies

Visible du 19 septembre au 28 septembre à la Médiathèque d’Iwuy
et du 19 septembre au 27 octobre à la Médiathèque de Proville

Paysages de travail dans la vallée de l’Escaut
Photographies de François Bodart

Comment représenter les transformations d’un territoire industriel et ses identités de travail ? Une création photographique au cœur de l’activité humaine dans son rapport à l’eau, au fleuve, à l’Escaut.

Vernissage le 22 septembre 2018 à 16h30 à la Médiathèque d’Iwuy
Rencontre avec le photographe François Bodart

─ POEME

Audible pendant la durée des expositions à Iwuy et Proville

Éclusiers et Mariniers
Poème pantoum de Jacques Jouet

« Le pantoum est une forme fixe de poème dont la progression lente et par répétitions m’a paru propice à rendre compte de ce qui se passe sur le canal, ici un fleuve canalisé : l’Escaut ». Jacques Jouet.

─ SPECTACLE de danse verticale

Le 6 octobre à 16h30 à la Médiathèque de Proville

Au fil et au rythme de l’eau
Chorégraphie et interprétation : Hartmut Reichel
Dramaturgie : Sophie Boissière
Musique : Christian Vasseur
Images : Lorena Zilleruelo
Création sonore : Alexandre Del Torchio

L’eau. Source de vie et d’énergie. Source de mouvement. Source de transport et de mobilité. Source de travail. Et finalement Source d’inspiration.
Une performance artistique où le rythme de l’eau entre en résonance avec la musique, la vidéo et la danse.

Samedi 22 septembre 2018 - 16h30
Médiathèque d’IWUY
50, rue Foch
59141 IWUY

Samedi 6 octobre 2018 - 16h30
Médiathèque de PROVILLE
2, rue de la Paix
59267 PROVILLE

Entrée libre

Réservations :
Travail et Culture 03.20.89.40.60 / info@travailetculture.org

- Résidence d’artistes et de chercheurs sur le territoire de l’Escaut

Les artistes :

  • Lorena ZILLERUELO, vidéaste
  • François BODART, photographe
  • Harmut REICHEL, chorégraphe

Les chercheurs des laboratoires IFSTTAR* et CEREMA* :

  • Corinne BLANQUART, économiste (IFSTTAR)
  • Reinhard GRESSEL, sociologue (IFSTTAR)
  • Ludovic VAILLANT, économiste (CEREMA)
  • Patrick NIÉRAT, économiste (IFSTTAR)
  • Christophe MUNDUTÉGUY, ergonome (IFSTTAR)
  • Antoine BEYER, géographe (IFSTTAR)

Dans les entreprises :

  • CBR, groupe Heidelbelg (BE)
  • Voies Navigables de France (FR)
  • Contargo North France (FR)
  • Fonderie Aciérie de Denain (FR)
  • Sodemas, groupe Dufour (BE)
  • Chantier naval Plaquet (BE)
  • Valdunes (FR)
  • Vallourec (FR)

* Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux
* Centre d’Etudes et d’expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement

Contexte

L’élargissement du gabarit du canal de l’Escaut laisse espérer de nombreux changements sur le territoire de l’Escaut : aménagement des territoires, adaptation de l’activité des entreprises utilisant le transport fluvial, de celui du transport fluvial et de ses métiers, l’anticipation des transformations des métiers liés à l’aménagement et la gestion du fleuve canalisé en prévision du creusement du canal Seine/Nord Europe qui devrait relier l’Escaut à la Seine.

La problématique du Fluvial en devenir consiste à éclairer comment des projets culturels partagés, donnant à voir les métiers autour de la voie d’eau, leurs contraintes et enjeux comme leurs évolutions, peuvent permettre le développement d’une culture du fluvial, susceptible d’initier ou conforter les apprentissages nécessaires à l’appropriation de la voie d’eau par l’ensemble des acteurs concernés. Le projet défend donc l’idée que l’appropriation de la voie d’eau par l’ensemble des acteurs (au titre des stratégies de transport pour les chargeurs, des stratégies de développement pour les prestataires et opérateurs de plates-formes, ou des stratégies d’aménagement pour les acteurs publics) suppose des évolutions des métiers et des activités exercés, qui impactent les groupes professionnels et les collectifs de travail. En éclairant les caractéristiques (sociologiques, ergonomiques et territoriales) et les déterminants de ces métiers et activités, nous identifions les ressorts de ces possibles évolutions. Nous proposons enfin de partager cette connaissance entre tous les acteurs autour de projets culturels, donnant à voir les métiers autour de la voie d’eau, et travaillons à formaliser par l’expression culturelle de nouveaux référentiels de métiers et d’activités.

Cette analyse nécessite d’une part de connaître les professionnels qui mettent en œuvre ces activités, de comprendre leurs caractéristiques, leurs cadres cognitifs de référence et les groupes professionnels auxquels ils appartiennent. D’autre part, elle suppose d’éclairer les tâches qu’effectuent des agents au regard notamment de l’organisation du collectif de travail.

Objectifs

L’objectif du projet Le Fluvial en devenir est d’étudier et d’accompagner les mutations du travail liées au fluvial en région Hauts-de-France et en Belgique notamment sur le territoire de l’Escaut (Picardie/ Cambrésis / Valenciennois / Wallonie/ Flandres) en prévision de l’ouverture du canal Seine/Nord Europe qui fera la liaison Seine-Escaut.

Ce projet transfrontalier participera à la mise en débat des enjeux sociaux, économiques, culturels et politiques des territoires traversés par l’Escaut. Ces débats éclaireront notamment l’ensemble des déterminants complexes qui participent du choix modal. Le projet contribuera par la mise en place de différentes actions, à réunir des apprentis, des professeurs, des salariés, des chefs d’entreprises, des organisations professionnelles de la batellerie, des syndicats, des élus de ce grand territoire.

Démarche

Le projet s’efforcera de construire une culture partagée du fluvial par l’ensemble de ces acteurs, intégrant les nécessaires évolutions des métiers et les enjeux spécifiques à chacun des acteurs par :

  • La création de représentations de ce monde du travail en évolution par le biais de résidences d’artistes et de créations artistique sur le travail,
    - Les artistes :
    Une vidéaste : Lorena ZILLERUELO travaille sur « Le temps d’un fleuve »
    Un créateur sonore : Alexandre DEL TORCHIO créera la bande sonore de la vidéo
    Un photographe : François BODART travaille sur « Les gestes du travail »
    Un chorégraphe : Hartmut REICHEL
  • Des ateliers vidéo et d’étymologie poétique permettant une réflexion autour des enjeux liés aux mutations du travail avec les salariés dans divers milieux professionnels.
    Les ateliers vidéo sont réservés aux salariés de différentes communautés de travail ; ce travail est encadré par la vidéaste en résidence Lorena ZILLERUELO. Les participants prennent la caméra et créent des films qui font appel à leur subjectivité pour parler tant de leur métier et des évolutions que des communes dans lesquelles ils habitent.

Partenariats

Laboratoires de recherche

• Laboratoire de recherche IFSTTAR (Institut Français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement des Réseaux) et plus particulièrement le SPLOTT (Unité de Recherche Systèmes Productifs, Logistique, Organisation des Transports et Travail)
• Le Centre d’Études et d’Expertise sur les Risques, l’Environnement, la Mobilité et l’Aménagement (CEREMA) Nord-Picardie.

Entreprises

• VNF - Voies Navigables de France (Direction territoriale Nord/Pas-de-Calais et Direction nationale)
• De Vlaamse Waterweg - voies navigables en Flandre
• Voies Hydrauliques – Région Wallonie/Bruxelles
• TERMINAL à containers de Bruay-sur-Escaut/CONTARGO North France - plateforme trimodale
• Les bateliers français et belges, une trentaine de bateaux français, wallons, flamands
• La Chambre nationale de la Batellerie artisanale (CNBA)
• Institut pour le transport par batellerie - ITB (Bruxelles)
• Delquignies Logistique, Mortagne-du-Nord
• Les Malteries franco-belges (Prouvy/Haulchin et Saint-Saulve), transformation de l’orge en malt pour la bière
• GDE/SNT (Escautpont), recyclage de déchets
• Denain Logistique, stockage, transport
• Centrale thermique EDF (Bouchain)
• Unéal, (Haulchin et Marquion) coopérative céréalière
• Sevelnord (Lieu Saint-Amand), construction automobile
• FAD Fonderie Aciérie de Denain, fabrication de pièces pour les fours de cimenterie
• Valdunes (Trith-Saint-Léger), fabrication de roues de trains
• CBR LEVAGE FREMICOURT (Estrun) - spécialiste du levage - câbles
• Club Logistique du Hainaut
• Chambre de Commerce du Grand Hainaut
• Chambre de Commerce de Wallonie picarde
• Port d’Anvers
• Agence de développement économique de la Porte du Hainaut
• Cimenterie CBR, groupe Heidelberg Cement, Antoing (BE)
• Carrières du Tournaisis (BE)
• Chantier naval Plaquet, Péronnes lez Antoing (BE)
• NEPTUNIA, Antoing (BE)
• SODEMAF Vaulx (BE)
• Escaut/Schelde 2050 (Anvers)

Les organisations professionnelles et syndicales de la batellerie, association, établissement public

• La Glissoire (FR)
• Oons Recht - Notre Droit (BE)
• La Chambre nationale de la Batellerie artisanale (CNBA)
• Institut pour le Transport par Batellerie (ITB) - Bruxelles

Centres de Formation de bateliers

• CEFA de l’EP Huy - Liège
• De Scheepvaartschool – Anvers

Partenaires institutionnels et financiers

• La Communauté d’Agglomération de Valenciennes Métropole
• VNF - Voies Navigables de France
• Ministère de la Culture et de la Communication
• Conseil départemental du Nord
• Conseil Régional Hauts-de-France
• Europe – Interreg IV – Programme Franco-Wallon

Voies navigables de France
Département du Nord

Productions artistiques en diffusion

Productions issues des rencontres avec les populations

Novembre 2016 : De l’art d’être grutier

De Nicolas Cacheux et Hervé Lesnes
Dans le cadre du projet "L’Escaut en devenir", réalisation par les salariés de CONTARGO d’un documentaire sur leur métier de grutier.
2013 - 2014 : Opéra Escaut, Opéra Industriel au fil de l’eau

Mise en scène de Christophe Piret.
Des voix lyriques et des voix plus rock’n roll se mêlent aux sons des guitares électriques et aux échos des entreprises voisines, afin de créer la mélodie des espaces industriels, des métiers, des gestes du travail.
Nous nous sommes intéressés au canal de l’Escaut. A cette future « autoroute » Seine-Nord pensée pour les flux industriels et commerciaux contemporains et qui bouleverse, bouleversera, la vie des rives.
Celle de ses habitants et leurs rites ordinaires. Et aussi l’amplitude, la nature, des activités économiques. Elle est « rêvée » pour cela en tous cas. Il y a de la tragédie et de la musique là-dedans. Parce que les usines et entreprises en tout genre obligées de naviguer dans les flots mouvants des réalités des marchés d’aujourd’hui, sont une musique, des musiques.
Les diverses machines utilisées génèrent des sons singuliers. Le travail, des rythmes. Voir le programme complet et voir le livret spectateur de l’Opéra
Juin 2013 : Édition des textes reçus pour le concours d’écriture avec le prix spécial sur l’Escaut et le travail
Concours d’écriture de nouvelles sur la thématique de l’Escaut et du travail en partenariat avec la Médiathèque de Bruay-sur-Escaut (Valenciennes Métropole), la Médiathèque de l’Ostrevent à Bouchain (Porte du Hainaut) et la Bibliothèque d’Antoing (BE). Vous pouvez emprunter cet ouvrage dans toutes les bibliothèques de la Porte du Hainaut et de Valenciennes Métropole. Vous pouvez également consulter chaque nouvelle ci dessous en cliquant sur chaque titre.

Lauréat du concours : Les couleurs du fleuve d’Alain Lan Yan Fock.

Les textes reçus :

- Hirondelle de Dominique Taureau

- La Marie Valeer de Françoise Lison-Leroy

- La musique du fleuve d’Henri Kléber-Gobron

- L’histoire du matelot de Claude Ronnaux

- Peintures à accrocher aux cimaises du vent de Claudette Saintehuile

- Retour aux sources de Jacques Verhaeren

- Station 32 de Daniel Barbez

- Voix d’eaux autour de l’Escaut de Philippe Bénard
Du 15 juin au 15 octobre 2013
Exposition de photographies grand format de Xavier Cornu visible à proximité des entreprises sur les bords de l’Escaut en France et en Belgique.
Avril 2013, Édition de "carnets d’aventuriers" suite à un échange scolaire franco-belge
Les ateliers en milieu scolaire ont pris la forme d’échanges entre les écoles primaires de Péronnes-lez-Antoing (BE) et de Mortagne du Nord (FR) qui ont en commun le monde du fleuve, de part et d’autre de la frontière mais également d’échanges de pratiques artistiques, en classe et en extérieur, autour de la thématique de l’Escaut et des identités, communes et distinctes, propres aux habitants de ce territoire.
Mars 2013, Édition des actes d’une conférence sur le fluvial. "Le fluvial : Quelles transformations pour les territoires, quelles évolutions pour les populations ?"

Quatorze intervenants dont des chercheurs de l’Institut français des Sciences et Technologies des Transports, de l’Aménagement et des Réseaux, des chefs d’entreprises, des syndicalistes. Ce compte-rendu est accompagné d’un poème de Jacques Jouet "Mariniers, éclusiers", écrit durant sa résidence.

Ce livre "Le fluvial en devenir" est publié aux Éditions La Contre Allée, 2013.

Télécharger "Le fluvial en devenir "
Septembre 2012, Une création radiophosakincinique "Paroles d’Escaut", documentaires radiophoniques de Christine Van Acker. En diffusion sur les ondes des radios françaises et belges depuis septembre 2012

Elles sont composées d’entretiens que Christine Van Acker a réalisé avec des salariés d’entreprises des rives de l’Escaut et des habitants : éclusiers, mariniers, ouvriers, entrepreneurs, pontiers, sociologues, syndicalistes, ancienne gérante de café, un boucher…, des réactions de personnes touchées de près ou de loin par les mutations futures de l’Escaut. Pour écouter "Paroles d’Escaut", cliquer ici.
Octobre 2011, Un roman noir "Cris de mes chats le dimanche", de Jacques Jouet, Éditions BALEINE, Collection Le Poulpe

"Cris de mes chats le dimanche" fait écho au livre de Jean-Bernard Pouy "Cinq bières, deux rhums" qui se déroule sur le même territoire, celui que l’Escaut traverse.
Il s’agit pour Gabriel Lecouvreur dit Le Poulpe de faire une pause, c’est l’occasion d’un voyage en péniche sur l’Escaut entre France et Belgique. Il naviguera en compagnie d’un couple de mariniers dans leur bateau, outil de travail et maison.
Bord du Canal Mai 2010, Un livre photographies / textes « Bord à Canal », textes de Jean-Bernard Pouy, photographies de Yohanne Lamoulère, Éditions Invenit

Portrait du territoire de l’Escaut : territoire de travail, territoire de vie, de Bouchain en France à Antoing en Belgique en passant par Valenciennes.
Juin 2010, Un spectacle « Les Voix de l’Escaut »

Mise en scène de Christophe Moyer, avec Sophie Descamps et Pierre Boudeulle (comédiens), joué 18 fois dans les communes des Communautés d’Agglomérations de Valenciennes Métropole et de la Porte du Hainaut ainsi qu’en Wallonie picarde.

Une dispute qui évoque l’avenir du territoire de l’Escaut, selon les différents points de vue des populations de ce territoire (salariés, habitants, élus, chercheurs).
Octobre 2009, Un roman noir « Cinq bières, Deux rhums » de Jean-Bernard Pouy, Collection Le Poulpe, Éditions BALEINE

Un cadavre est retrouvé dans les immenses tas de ferraille de l’usine sidérurgique Vallourec à Saint-Saulve, un autre bloque une écluse de l’Escaut... Une enquête, un voyage dans les entreprises et les communes du Valenciennois traversées par l’Escaut.

Manifestations culturelles

Présentation de la troisième phase du projet « L’Escaut en devenir » - 28 septembre 2016

  • Cliquez pour zoomer

Octobre 2016 - Article dans NPI, le mensuel du transport fluvial - p7-8
3 octobre 2016 - Article dans La Voix du Nord
31 octobre 2016 - Article dans Alter Échos n°432 - p18-19
25 novembre 2016 Article dans Le Journal de la Marine Marchande n°5058 - p20
25 novembre 2016 Article dans Le Journal de la Marine Marchande n°5058 - p21

Trois soirées avec Jacques Jouet au Phénix, scène nationale de Valenciennes

- Oulipo gagne le Nord - le 16 février 2012.

- La joute littéraire Jacques Jouet et Bart Van Loo, l’Escaut et la Schelde - le 10 avril 2012.

- Écouter l’émission de France Culture "Des Papous dans la tête" en public à Valenciennes - le 02 juin 2012. 1ère partie - 2ème partie - 3ème partie

Atelier d’écriture oulipien itinérant animé par Robert Rapilly

- Sonnets de sonnettes à Chercq (randonnée en vélo du 10 juin 2012).

Le blog des ateliers d’écriture itinérants sur les rives de l’Escaut

- http://ateliersecriture-rivesdeescaut.blogspot.fr

- Article de presse publié dans le Valenciennes Métropole, le journal - n°59 / Avril-mai 2016 - Écrit par Jean-Baptiste Allouard