Perdre son travail, quitter son travail

samedi 9 avril - 09:00 - Centre Malher - Paris

Journée d’étude des doctorant.e.s de l’AFHMT
Association française pour l’histoire des mondes du travail

PROGRAMME :

9h – 9h 30 : Accueil des participant.e.s et introduction de la journée
9h30 – 12h : Session 1 : Les mobilités laborieuses : modalités et contraintes de la perte du travail

- 9h30 : Ordre corporatif, défense du métier et perte imposée du travail. Le cas de
l’Épicerie aux XVIIe et XVIIIe siècles

Clémence Pailha, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IDHE.S - UMR 8533

- 9h50 : Le congé devant les justices des manufactures de Rouen, d’Amiens et de Lyon au XVIIIe siècle
François Pineau, Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, IDHE.S - UMR 8533

- 10h10 : La mobilité ouvrière dans la métallurgie grenobloise saisie au prisme de la
trajectoire d’André Gony (années 1880- années 1930)

Mathieu Rivero
, Université Paris Nanterre, IDHE.S - UMR 8533

- 10h30 : Comment quitter Longwy ? Crise de la sidérurgie et mobilités ouvrières, 1979 -1984.
Théo Georget, Université de Lorraine, CRULH.

- 10h50 : Discussions animées par Nicolas Hatzfeld, Université d’Evry, IDHE.S – UMR 8533

- 11h20 : Questions de la salle

12h-13h30 : Déjeuner

13h30 – 15h30 : Session 2 : Crises et recompositions du salariat : faire face à la perte
du travail

- 13h30 : 1967, l’emploi comme problème permanent
Sara Jubault, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, IDHE.S – UMR 8533

- 13h50 : Témoigner de la perte du travail par le son et la parole radiodiffusés dans les documentaires de France Culture (années 1980-1990)
Cécile Morin, Université Lumière Lyon 2, LER / INA

- 14h10 : Trajectoires néopaysannes : Le rejet du travail salarié, entre choix, précarité
et compromis

Jean Autard, EHESS – Marseille, Centre Norbert Elias

- 14h30 : Discussions animées par Matthieu Tracol et Xavier Vigna, Université Paris Nanterre, IDHE.S - UMR 8533

- 15h : Questions de la salle

15h30– 15h45 : Pause

15h45 – 17h45 : Session 3 : La perte du travail à l’épreuve du genre

- 15h45 : 1790-1795 : d’un travail trouvé à un lieu de travail perdu
Brigitte Dionnet, Université Paris 1, IHRF - IHMC – UMR 8066

- 16h05 : « Je n’arrivais même plus à bander », atteintes au travail et atteintes à la
virilité, les masculinités ouvrières face à la désindustrialisation

Noël Andrissen, Université Paris Nanterre, IDHE.S – UMR 8533

- 16h25 : Femmes et travail à Tarente
Francesco Caiazzo, Université Paris Nanterre.

- 16h 45 : Discussions animées par Michel Pigenet, Université Paris 1 Panthéon-
Sorbonne, Centre d’histoire sociale des mondes contemporains – UMR 8058.

- 17h15 : Questions de la salle

17h45-18h : Conclusion de la journée

LIEU :
Centre Malher - Amphithéâtre Georges Dupuis
9 rue Malher
75004 Paris