Accueil > Plateforme Ressources > Art et Travail

Art et Travail

Le temps des ouvriers

AUDIOVISUEL
Stan Neumann / 2020 / Documentaire / Les Films d’ici


Du début du XVIIIe siècle à nos jours, Stan Neumann déroule sur plus de trois siècles l’histoire du monde ouvrier européen, rappelant en une synthèse éblouissante ce que nos sociétés doivent aux luttes des “damnés de la terre”.
La classe ouvrière a-t-elle disparu, ou simplement changé de forme, de nom, de rêve ?

Pour plus d’informations, RDV sur le site d’ARTE

CEUX QUI TRAVAILLENT

AUDIOVISUEL
Antoine Russbach / 2019 / Fiction / Condor Films


Cadre supérieur dans une grande compagnie de fret maritime, Frank consacre sa vie au travail. Alors qu’il doit faire face à une situation de crise à bord d’un cargo, Frank, prend – seul et dans l’urgence – une décision qui lui coûte son poste. Profondément ébranlé, trahi par un système auquel il a tout donné, le voilà contraint de remettre toute sa vie en question.

Pour plus d’informations, RDV sur le site du distributeur

DE CENDRES ET DE BRAISES

AUDIOVISUEL
Manon Ott / 2018 / Documentaire / TS Productions


Portrait poétique et politique d’une banlieue ouvrière en mutation, De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l’usine Renault-Flins. Qu’elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l’entrée de l’usine ou à côté d’un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu’à ce qu’un nouveau jour se lève sur d’autres lendemains possibles. Au bout du petit matin, "le feu qui couve révèle alors la puissance politique d’un film aussi sensible que subversif" (Visions du réel 2018).

Pour plus d’informations, RDV sur le site du distributeur

La Terre et l’Usine

AUDIOVISUEL
Jean-Charles Leyris / 2017 / Documentaire / La Fabrique


Dans le Nord, la désindustrialisation a affecté la vie de milliers de salariés du textile. Ce film dresse le portrait d’une famille venue d’Algérie dans les années 1960. Le père, ancien ouvrier agricole, était devenu laveur de laine à Tourcoing. Au pied de l’usine, il avait acquis un jardin, créé le potager, construit une cabane, creusé un puits. Depuis son décès, son épouse et ses enfants continuent les cultures. Ils mêlent un savoir-faire ancestral et les pratiques horticoles locales dans un dialogue fécond entre le passé et le présent, le sacré et le profane, l’ici et l’ailleurs.

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez envoyer un mail à :
contact@lesproductionsdelafabrique.fr

INSPECTEURS DU TRAVAIL, UNE RENCONTRE

AUDIOVISUEL
Jean-PIerre Bloc / 2017 / Webdocumentaire / Sahira Films


un webdocumentaire en 7 chapitres

Dans un monde du travail en plein bouleversement, les inspecteurs du travail sont aux avant-postes d’une guerre sourde mais intense.
Qui sont-ils ? Que voient-ils ?
En cette période de chômage massif, où le droit du travail est accusé de paralyser l’embauche, peuvent-ils encore agir ?

Réalisé en toute indépendance, ce webdocumentaire est hébergé conjointement par Mediapart et l’Union syndicale Solidaires.

Pour plus d’informations, RDV sur le site de Sahira Films

Les Héritiers

AUDIOVISUEL
Maxence Voiseux / 2016 / Fiction / Zeugma Films


Trois frères dans l’Artois : Hubert, le marchand de bestiaux, Dominique, le boucher et Thierry l’éleveur. Trois métiers dans la viande et trois façons d’appréhender la vie et la génération suivante. Comment transmettre ce savoir faire, cet ancrage à la terre et la vie qui va avec ? Que feront les enfants de cet héritage ?

Pour avoir plus d’informations, vous pouvez envoyer un mail à : filmsavif@gmail.com

CHANT ACIER

AUDIOVISUEL
François Bon / 2016 / Documentaire / Pages & Images


Une usine, un écrivain, dix sidérurgistes
Un lundi par mois, dans la salle de répétition du théâtre de Fos-sur-Mer, nous nous retrouvons pour écrire. Jeunes ouvriers postés, technicien de maintenance entré dans l’usine dès sa construction, deux femmes ingénieur, un syndicaliste. Exercices pour s’approprier la langue, et puis projeter cet outil sur la matière, le feu, les nuits, l’usure, la hiérarchie, les accidents, la vie. Mais la vie dans l’usine, l’usine comme poésie, comme affrontement.

Une expérience interactive, un web documentaire
Non pas l’usine pour l’usine. Mais la retrouver depuis ces mots, leurs mots. On suit le grand chemin du minerai qui arrive par la mer, est mêlé au coke pour faire l’acier, puis coulé en brames, enfin laminé pour nos mille usages modernes, voitures, haubans, téléphones – l’acier est parfois invisible, mais partout. Ces voix, vous pourrez les faire surgir, les entendre comme dites dans l’espace. Et appeler les textes dont elles sont prises. Ou revenir à l’usine telle que filmée d’après ces mots. Avec quelques surprises en bonus.

Pour plus d’informations, RDV sur le site du documentaire

Moi, Daniel Blake

AUDIOVISUEL
Ken Loach / 2016 / Fiction / Sixteen Films


Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l’obligation d’une recherche d’emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Rachel, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d’accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Rachel vont tenter de s’entraider…

Pour plus d’informations, RDV sur le site du distributeur

ERWIN MOTOR, DEVOTION de Magali Mougel

SPECTACLE VIVANT
2016 / Actemo Théâtre


Erwin Motor est une entreprise de sous-traitance automobile qui emploie, la nuit, sur une chaîne de montage, la jeune Cécile Volanges, ouvrière modèle dont l’obstination et la fierté se heurtent à l’incompréhension de son mari.
À l’usine, le contremaître, Monsieur Talzberg surveille ses ouvrières de très près.
Alors que Madame Merteuil, la directrice, agite la menace d’une délocalisation, comment agir sur la baisse de production ? Chercher le coupable ? ou plutôt la coupable ? L’étau se resserre autour de Cécile. Celle-ci, poussée à faire preuve de toujours plus de dévotion à l’entreprise, délaisse son foyer et se livre corps et âme à Erwin Motor et à Monsieur Talzberg.

La richesse du texte vient de ce qu’il pointe les paradoxes de notre rapport au travail : entre dévotion et sacrifice. Magali Mougel reprend les figures de Merteuil et de Valmont des DANGEREUSES de Choderlos de Laclos et les place dans de contexte actuel d’une entreprise. Elle nous fait percevoir les tensions, les jeux de pouvoir, de domination, et de séduction dans un monde, non plus dominé par l’aristocratie mais par des pouvoirs industriels et financiers.
Il pourrait s’agir d’une tragédie moderne : l’inéluctable est en marche et rien ne peut l’arrêter.
Il pourrait aussi s’agir d’un simple fait divers : un couple en crise face à la violence du contexte économique, aux perspectives de perte d’emploi.
Le jeu des acteurs tend à traduire ces deux registres pour emmener le spectateur à la fois dans la beauté, la force d’une tragédie mais aussi dans la simplicité et la trivialité du quotidien.
Ce mélange crée une écoute, une intensité théâtrale, un temps suspendu.

Avec : Violaine-Marine Helmbold, Fred Cacheux, Philippe Cousin, Cécile Gheerbrant
Mise en scène, Delphine Crubézy
Dramaturgie, Guillaume Clayssen
Assistanat à la mise en scène, Sabine Lemler

Pour plus d’informations, RDV sur le site d’Actemo Théâtre

CHACUN SA BONNE

AUDIOVISUEL
Maher Abi Samra/ 2016 / Documentaire / Les Films d’ici


Le travail des domestiques représente un réel marché au Liban, segmenté selon les origines nationales et ethniques de la travailleuse, qui transforme l’employeur libanais en maître et la travailleuse en sa propriété.
Le réalisateur Maher Abi Samra pose sa caméra dans les bureaux de l’agence Al Raed, avec la complicité de son propriétaire, Zein. Il observe et dissèque les composantes de ce système autorisé par l’Etat : Zein fait venir des femmes d’Afrique et d’Asie pour travailler dans les familles libanaises et aide ses clients à choisir sur catalogue celle qui répondra au mieux à leurs besoins. La publicité, la justice, la police sont dans son camp.
Étude sur la complaisance vis à vis de la monstruosité, Makhdoumin analyse l’un des miroirs qui compose le kaléidoscope de la société libanaise, révélant un portrait encore plus complexe de la réalité.

Pour plus d’informations, RDV sur le site du distributeur

0 | 10 | Tout afficher

Ajouter une œuvre

Vous pouvez diffuser vos œuvres dans cette plateforme dédiée aux productions culturelles, artistiques et scientifiques sur la question du TRAVAIL.

Remplissez le formulaire ci-contre.
Tous les champs sont requis, merci.
Travail et Culture se réserve le droit de refuser toute proposition qui dérogerait à sa ligne éditoriale.

Votre œuvre

Merci de remplir tous les champs ci-dessous.