Accueil > Nos projets > Changer sans oublier

Changer sans oublier

Évolution et transformation des métiers à VNF - Rencontres avec les agents

Préserver les cultures de métiers

Un enjeu fondamental pour se projeter dans l’avenir

Le monde du travail change : transition numérique, écologique et mondialisation des échanges contribuent à accélérer encore les évolutions techniques et technologiques des métiers et à transformer le Travail lui-même.
De nombreuses entreprises sont confrontées aux problématiques liées à ces évolutions, certains métiers disparaissent, d’autres naissent et se développent. Toutefois, les savoir-faire, les règles de métiers, tout comme l’intelligence créative et même parfois transgressive nécessaire à la réalisation d’un travail bien réalisé, d’un travail bien fait, ne peuvent pas être négligés et s’effacer en même temps que ces métiers qui ne trouvent plus à être utilisés par l’entreprise.
C’est bien dans l’exercice des pratiques quotidiennes de travail que les agents et salariés de VNF sont poussés à créer, à se manifester et à se faire reconnaître.
Bien faire son travail devient alors l’enjeu d’affirmation d’une identité. Cette quête identitaire se noue, se joue pour partie sur la scène du travail, c’est à dire dans l’entreprise, au sein du collectif professionnel. Respecter cette quête identitaire devient alors une condition nécessaire pour préserver les savoirs et savoir-faire que les agents individuellement et collectivement ont élaboré au fil des années. ­

Préserver et reconnaître ces savoirs et savoir-faire, c’est reconnaître ce qui souvent est considéré comme la chose la plus précieuse par les agents eux-mêmes : leur culture de métier.
Le respect et la reconnaissance de cette culture est une condition nécessaire pour permettre aux agents concernés de se projeter dans de nouvelles professionnalités, de changer sans oublier.

Le projet

Un projet en partenariat avec Voies Navigables de France (VNF)

La parole des agents, à propos de leurs métiers, est souvent difficile à saisir. C’est que s’exprimer sur son activité de travail ─ la façon dont nous donnons forme à une intention par un geste, l’élaboration d’une réflexion ou encore dans le dialogue avec d’autres collègues ─ est probablement la chose la plus essentielle dans le travail et pourtant la moins interrogée. Cette intelligence singulière ou collective reste, en effet, invisible et inaudible des acteurs du monde du travail parce que trop rarement sollicitée.

Comment se construit l’activité de travail ? Comment s’élabore cette capacité à projeter son énergie dans son travail et à le transformer ? Qu’ont à nous dire les femmes et les hommes qui travaillent de cette expérience ? Comment ont-ils élaboré ces savoirs et savoir-faire pour en faire une authentique culture de travail ?

Susciter la parole, provoquer l’expression des agents de VNF sur leur activité de travail

Une résidence d’écriture proposée à Jacques Jouet

Jacques Jouet est un poète et un romancier qui, volontiers, court les rues, hante le métro, bat la campagne et fend les flots.
Il s’intéresse aux métiers (l’histoire des métiers et leurs évolutions) et aux personnes qui les exercent. Pour cela, il aime les rencontrer dans leur quotidien.
C’est ainsi qu’au sein des Voies Navigables de France, il commence une immersion dans l’univers fluvial : rencontres avec les agents en groupe et individuellement, dialogues, observations, témoignages… à partir de quoi il composera des poèmes portraits et un roman-feuilleton.
Il ne se montrera pas indiscret mais curieux.
De Septembre 2019 à janvier 2020, il sera dans le Bassin de la Seine et dans le Nord-Est.

Pour en savoir plus sur le projet et ses productions, vous pouvez contacter :

Sukran AKINCI
Cheffe de projet
sakinci@travailetculture.org